Bébés : quelle alimentation ?

L’alimentation joue une part primordiale dans le développement des enfants. Leurs besoins alimentaires changent et évoluent en fonction de leur âge.

Pour vous, nounous à domicile qui gardez des enfants, ou vous les parents, voici un récapitulatif des besoins alimentaires des enfants en fonction de leur âge :

0-4 mois : les repas se composent essentiellement de lait, maternel de préférence, ou de lait 1er âge. Il existe plusieurs types de laits pour les enfants ayant des besoins spécifiques : sans lactose pour les enfants intolérants, anti régurgitations, épaissis à l’amidon ou à la caroube en cas de problème de transit etc.

4-6 mois : les repas sont toujours principalement constitués de lait 1er âge. Mais l’introduction des légumes démarre, entre 4 et 6 mois, en fonction des recommandations du pédiatre. Nous privilégierons les légumes simples à digérer pour l’enfant : haricots verts, carottes, courgettes sans peau ni pépins, sous forme de soupe ou de purée à prendre à la petite cuillère ou au biberon (avec une tétine adaptée). 15 jours plus tard, vous pouvez introduire également les fruits. Cet ordre est dû au fait que si les enfants commencent par goûter au fruit, doux et sucré, il sera plus difficile de lui faire apprécier les légumes par la suite !

6-12 mois : on passe au lait 2ème âge ! Et on introduit la viande mixée à hauteur de 10gr jusqu’au 8 mois de l’enfant puis 20gr jusqu’à ses 1 an. Les viandes à privilégier sont : le jambon sans couenne, le poisson sans arrêtes, le blanc de poulet et les œufs durs. L’introduction des féculents se fait aussi à 6 mois : petites pâtes et pommes de terre vapeur moulinées. Il en est de même pour la matière grasse, qui est introduite aux 6 mois de l’enfant : nous privilégierons l’huile végétale ou le beurre. Le rythme que nos enfants garderont toute leur vie débute maintenant : petit déjeuner, déjeuner, goûter puis dîner !

12 – 36 mois : l’enfant boit toujours du lait de croissance et à 15 mois, vous pouvez introduire les légumes secs (lentilles, haricots secs…).

Faites attention aux aliments tels que la cacahuète qui est interdite avant les 5 ans de l’enfant.

Concernant les boissons, privilégiez l’eau (du robinet si elle est bonne, sinon en bouteille) car les jus de fruits n’ont aucun intérêt nutritionnel et les sodas sont à éviter car trop sucrés.

Toutes ces informations sont bien entendu données à titre informatives, les phases de diversification de votre enfant seront à mettre en place avec l’accord du pédiatre qui le suit !

Nounous-a-domicile vous souhaite une bonne journée !

Publié dans Développement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*