Le rôle de l’autorité parentale dans l’éducation de l’enfant

DSCN4384

L’enfant qui gagne en autonomie , construit sa personnalité et s’affirme un peu chaque jour, peut parfois ‘désarmer’ ses parents !
Il n’y a pas de ‘règles absolues ‘et de ‘solutions toutes prêtes ou faites ‘ en matière d’éducation .Il appartient à l’entourage de l’enfant qui ‘se construit’ d’apporter équilibre et communication .

L’autorité dans l’éducation

L’enfant a besoin d’être guidé de façon continue dans la mesure où il ne sait pas ce qui est bon ou mauvais pour lui. L’autorité, permet à l’enfant de comprendre et de retenir les interdits fondamentaux liés à la sociabilisation.

La frustration ne doit pas être vue comme un passage cruel mais comme une expérience indispensable à son développement . En effet pour pouvoir vivre en société, il doit apprendre à renoncer à la satisfaction immédiate de tous ses désirs.

Il faut également garder à l’esprit qu’amour et autorité ne sont pas incompatibles , il est même important de souligner que l’un découle de l’autre.

En effet, aimer son enfant ne veut pas dire tout lui accorder pour qu’il ne souffre pas de frustrations ou autre mais lui fixer des interdits pour son bien être et sa sécurité immédiates et futurs. Mettre des barrières et des gardes fous sur sa route ‘ de vie’ , c’est avant tout l’aider à avancer sur une route balisée et par conséquent rassurante . l’enfant gagnera alors en confiance, et sera mieux armé pour gagner en autonomie. Sans cette autorité, l’enfant peut aussi ressentir abandon et négligence et être fragilisé.

Comment exercer cette autorité (à ne pas confondre avec autoritarisme) ?

La communication est l’élément principal et incontournable pour exercer l’autorité dont a besoin l’enfant . En effet , punir ou interdire quelque chose à l’enfant sans lui donner d’explication n’a aucun sens pour lui et ne sert à rien voire peut s’avérer nuisible .
Il est primordial de lui donner un explication simple et factuelle en fonction de son âge et de la situation .

L’enfant a également besoin d’un équilibre dans les interdits ou les punitions. En effet les parents doivent se montrer cohérents et être en accord entre eux en ne montrant AUCUN signe de désaccord devant l’enfant ( Oui d’un côté Non de l’autre ). L’enfant qui perçoit des divergences en profitera très vite et n’obéira pas .
De même , les parents servent de modèle à l’enfant , les règles imposées sont par conséquent mises en application par les parents ! Si les parents interdisent quelque chose à l’enfant ils ne doivent pas montrer le contraire à l’enfant !
L’enfant imite les parents qui servent de modèle !

Mettre des interdits ne veut pas dire ‘zéro marge d’action’ accordée à l’enfant . La prise de risque fait également partie intégrante de l’éducation de l’enfant . Les parents doivent s’assurer du ‘non danger’ avant d’accorder la marge de manœuvre qui permettra à l’enfant de se forger sa propre expérience faite d’échecs et de réussites , des vertus éducatives fondamentales dans la construction de l’enfant.
Les parents doivent garder en tête que leur enfant passe par de multiples phases de développement , physiques et psychiques et que certaines sont marquées par la crise d’opposition ‘ non’ ‘je ne veux pas’ ‘t’es méchante’ ‘ je ne t’aime pas ‘ ‘ tu n’es pas beau’…
Ces phases un peu difficiles pour les parents et l’entourage mais essentielles à la construction de l’enfant demandent beaucoup de patience et de ruse !
Il est impératif de bien les repérer afin de ne pas les confondre avec les véritables caprices pour lesquels il ne faut pas céder même si la tentation est forte lorsque les parents sont fatigués, stressés ou peinés à l’idée de ne pas faire plaisir à leur enfant !

La Punition

Lorsque l’enfant dépasse les limites, une punition peut être bénéfique, avec toutefois des points à respecter

La punition doit avoir un sens et être expliquée à l’enfant , il ne faut pas punir dans le but de punir ..

la punition doit être immédiate afin que l’enfant comprenne bien le lien de cause à effet . Il fait une bêtise il est puni tout de suite avec une explication

la punition doit être éducative et en aucun cas humiliante ou agressive

la punition doit être utilisée à bon escient . Il est inutile voire dangereux de les multiplier ou de les utiliser pour tout et pour rien , l’enfant risque alors de mentir pour ne plus être réprimandé .

Pour conclure , il est important que les parents encouragent le développement de l’enfant et sa confiance en le guidant avec des paroles , des mots d’encouragement ‘ c’est bien’ ‘ bravo’ ‘ tu as réussi ‘ et en le laissant agir par ses propres moyens lorsque les actes sont à la hauteur de ses capacités et sans danger .
Les propos dévalorisants ‘ tu es bête’ ‘ tu ne sais rien faire’ ‘ tu es maladroit’ et le manque de marge de manœuvre frustrent l’enfant , lui font perdre confiance et sont néfastes à son développement personnel .
Votre présence et vos paroles sont un vrai moteur pour l’enfant aussi , il est important d’être à ses côtés pour l’aider à se construire et l’encourager dans son développement !

Tagués avec : ,
Publié dans Développement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*